Mission Madagascar

La mission Madagascar a été reprise par un groupe de 20 élèves d’Audencia, qui sont partis pendant 6 semaines au cours de l’été 2019. Nous comptons sur l’élaboration d’une prochaine mission en 2020, afin de continuer le développement de l’école La Belle Ruche, et de renforcer l’accès à l’éducation dans le village d’Antanetibe, ou les besoins sont importants.

La spécificité de cette mission est qu’elle ne se réalise pas dans le cadre d’un partenariat associatif : UAM possède un contact de confiance sur place (qui est le directeur de l’école), avec qui l’association a déjà travaillé à plusieurs reprises. Cela induit une grande liberté, mais aussi de l’autonomie et des responsabilités dans la réalisation de la mission.

Le but de la mission Madagascar, commencée en 2017 et continuée en 2019, est l’agrandissement de l’école La Belle Ruche dans le village d’Antanetibe, à l’ouest de Antananarivo. Ainsi, l’objectif de la mission est la construction de nouvelles salles de classe et l’enseignement en français aux enfants de l’école. Aujourd’hui l’école est constituée de 4 salles de classe, qui sont des classes d’équivalence primaire et élémentaire. Une répartition du temps entre le chantier et les cours est mise en place afin que chaque volontaire puisse participer à l’ensemble des tâches prévues par la mission.

 

Sur le chantier, le travail est supervisé par des ouvriers qui sont payés grâce à l’argent récolté par le crowdfunding, et qui sont là pour aider les volontaires, ainsi que pour réaliser les travaux plus complexes. 

En ce qui concerne l’enseignement, il s’agit de passer du temps avec les enfants de l’école, en leur faisant réviser leurs connaissances, apprendre de nouvelles notions, mais surtout travailler leur français. Ainsi, les cours sont surtout interactifs car il s’agit de faire parler aux maximum les enfants, afin de leur permettre d’améliorer leur prononciation et leur aisance. Il est recommandé d’apporter des fournitures scolaires, des jouets et des vêtements pour les enfants.

En ce qui concerne la vie sur place, la population du village est très accueillante avec les bénévoles. Ces derniers logent tous chez le même habitant. Ils travaillent en semaine, et disposent du weekend pour se déplacer et faire un peu de tourisme. En raison de l’insécurité à Madagascar, tous les déplacements sont encadrés et accompagnés par le correspondant Malgache. Dans l’objectif de réalisation de cette mission, il faut garder à l’esprit que Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde, et donc que les conditions de vie et la culture sont très différentes. Toutefois, la mission n’en est pas moins riche en apprentissage, et constitue une expérience extrêmement enrichissante, tant d’un point de vue humain que culturel.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la présidente Laura Grainville ou la Responsable de mission Capucine Theobald. 

Voici la vidéo de la mission Madagascar 2017 ! 

https://www.dailymotion.com/video/x63b8sk

Paola Jeay, Responsable Communication de la mission Madagascar